Imager la migration

JOURNÉE D’ÉTUDES 10 NOVEMBRE 2016
Dans le cadre du programme de recherche « Représenter l’expérience de la migration » (Migrinter & FoReLL B3)
MAISON DES SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIÉTÉ Bâtiment A5, 5 rue Théodore Lefebvre Salle des conférence
 logo_forell_-_1logo_migrinter_petitlogo-mshs cnrs 1280px-universite_de_poitiers_logo_2012

Cette journée s’inscrit dans le cadre du programme de recherche Représenter l’expérience de la migration dirigé par Frédérik Detue (équipe B3 du FoReLL) et Anouche Kunth, (laboratoire Migrinter). Après une première journée consacrée aux « Récits d’exilés. Projets, usages, lectures » en mars 2016, nous interrogerons la manière dont les images en mouvement – du cinéma aux images filmées avec des téléphones portables en passant par la photographie – documentent les migrations actuelles et contribuent à remodeler un « imaginaire de la mobilité ».

Plutôt qu’aux formes de la diaspora ou du métissage, aux visions de l’ailleurs et de l’autre, c’est au déplacement même que nous souhaitons prêter attention. Quitter son pays d’origine, franchir des frontières, traverser des lieux de transit, pénétrer et s’installer dans un pays d’accueil : le mouvement migratoire est source d’instabilité et les images qui l’accompagnent sont furtives et fragiles parce qu’offertes à toutes sortes d’interprétations, de partages et de récupérations. Leur précarité reflète les aléas du voyage, l’incertitude des statuts – migrant ? réfugié ? voyageur ? – et la pluralité des représentations que les mouvements contraires de la migration induisent, entre fuite en avant, stations prolongées et rapatriement forcé.

Nous envisagerons leurs modes de fabrication, leur circulation, ainsi que leur relève par le geste documentaire ou créatif.

Programme

9h 30 : Accueil des participants

10h : Evgenia Giannouri, Université Paris III- Sorbonne Nouvelle . L’Image impossible : Réflexions autour de « The Mapping Journey Project » de Bouchra Khalili et « Liquid Traces » de Charles Heller.

10h30 : Martin Rass, Université de Poitiers . “Wir schaffen das!“ – L’Allemagne se (re)fait une image (du réfugié).

11h : pause

11h15 : Frédérik Detue, Université de Poitiers . Le lieu et la parole : Les Messagers, documentaire lazaréen.

11h45 : Présentation des photographies de Moayed Assaf, « exilé de pensée » du Kurdistan irakien qui mène différents projets photographiques en France et en Irak.

12h30 : Discussion
13h – 14h30 : Déjeuner

Programme

14h : Projection des images tournées au téléphone portable par Omar Bâ, recueillies et montées par Malik Nejmi.

15h : Table ronde animée par Véronique Campan avec Moayed Assaf et Malik Nejmi, plasticien et vidéaste qui multiplie les formes d’une « écriture migrée », d’un pays (France, Maroc, Italie) et d’un médium l’autre (photographie, film, installation).

17h : En guise de conclusion…
Véronique Campan, Université de Poitiers . « Passer » : la traversée des images.

Plan d’accès : voir ici

Organisation logistique : Marie-Christine Mérine.

mcmerine@univ-poitiers.fr

Organisation scientifique : Véronique.campan@univ-poitiers.fr, Marie.martin@univ-poitiers.fr, sylvie.rollet@univ-poitiers.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *