Transbordeur, une nouvelle revue annuelle proposant une approche historique et sociologique de la photographie

Transbordeur – photographie histoire société

Numéro 1 – Dossier « Musées de photographies documentaires », dirigé par Estelle Sohier, Olivier Lugon et Anne Lacoste
 

236 pages
78 illustrations couleur
56 illustrations noir et blanc
format 28 x 21,5 cm
29.00 €
ISBN 978-2-86589-094-1
ISSN 2552-9137
1re édition : 2017
Auteurs :
Teresa Castro, Éléonore Challine, Béatrice de Pastre, Elizabeth Edwards, Romy Golan, Christian Joschke, Frank Kessler, Luce Lebart, Sabine Lenk, C. Angelo Micheli, Valérie Perlès, Alessandra Ronetti, Nicolas Schätti, Tiziana Serena, Bernd Stiegler
Traducteurs :
Claire-Lise Debluë, Christian Joschke, Anna Knight, Olivier Lugon, Davide Nerini, Estelle Sohier, Jean Torrent, Sophie Yersin Legrand

Nouvelle revue annuelle

La diffusion de la photographie, l’invention du cinéma et le développement d’appareils à enregistrer le son ont permis la création d’un volume considérable d’images fixes, d’images animées et d’enregistrements sonores à travers le monde à la fin du XIXe siècle. Différentes institutions ont alors été fondées pour collecter et archiver ces matériaux afin de garder des traces visuelles et sonores de l’histoire, de la géographie et des phénomènes sociaux observés à un niveau local, national ou mondial. Ce numéro revient sur ce bouillonnement – sur ses acteurs, ses réseaux, sur leurs visées scientifiques, éducatives, patrimoniales et politiques, ainsi que sur les nouvelles façons de penser l’archive, les collections et le musée qu’ils mirent en place.

Transbordeur est une revue d’histoire de la photographie. Elle s’adresse à tous ceux qui sont intéressés par les images, leur histoire, leur sociologie, leur évolution technique, leurs significations et matérialités multiples, leur rapport au temps et à l’histoire, leur circulation ; à tous ceux qui veulent comprendre le monde contemporain à travers l’histoire de la culture ; à tous ceux qui jettent un regard critique et curieux sur les phénomènes visuels qui les entourent. Plutôt que d’approcher la photographie d’un point de vue strictement esthétique, la revue Transbordeur a pour ambition de montrer sa place dans toutes les activités de la société, d’analyser comment elle a transformé en profondeur notre rapport au monde. La photographie s’est imposée en effet dans l’école, la science, l’art, l’information, le commerce, la politique, l’industrie, la guerre, les transports, l’espace privé et public. Elle s’est étendue au livre et à la presse, à la scénographie d’exposition et au cinéma, à la production des savoirs, à la prose et à la poésie. Ce sont tous ces aspects de notre culture de l’image qu’il s’agit de comprendre et d’analyser.

Le présent numéro de Transbordeur regroupe une quinzaine d’articles composant un volume de 236 pages richement illustré. Il est divisé en quatre sections : un dossier thématique – Musées de photographies documentaires – regroupant huit études ; une section « collections » où sont décrits et analysés succinctement des fonds photographiques, faisant une large part aux archives et musées ; une sélection d’articles libres (varia), faisant une large place aux traductions de textes de chercheurs internationaux ; une section « lectures », consacrée à des comptes rendus d’ouvrages.

Le titre de notre revue évoque le passage entre les rives, la traversée des frontières disciplinaires comme nationales. Il renvoie au pont transbordeur de Marseille, perçu par l’avant-garde des années 1920 tout à la fois comme un produit de la technique, un instrument de vision et un objet d’expérimentations photographiques. L’imaginaire de la mobilité et du décloisonnement qu’il mobilisait a pu devenir aussi un programme pour l’écriture même de l’histoire des images et des infrastructures techniques, projet qui porte également cette nouvelle revue.

Direction de publication
Christian Joschke et Olivier Lugon

Comité de rédaction
Estelle Blaschke, Claire-Lise Debluë, Claus Gunti, Christian Joschke, Olivier Lugon, Estelle Sohier

La publication de Transbordeur, numéro 1 bénéficie des soutiens de la Fondation Cercle Macula, du Centre national du livre, de la Fondation Leenaards, de la République et canton de Genève, de l’université de Genève, Département de géographie et environnement, et de l’université de Lausanne, Faculté des Lettres, Centre des sciences historiques de la culture.

Éditions Macula


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *