Archives de catégorie : Billets

Le travail envahit notre vie et le cinéma en rend compte

Quatre films de fiction récents, présentés en avant première au festival international du film de La Rochelle illustrent bien cette tendance. Abordant des questions a priori éloignées (La maladie, le décès d’un proche, la passion, les relations filiales, le choix du conjoint), ces films font du travail, plus qu’un contexte ou une toile de fond, un élément essentiel orientant les destins individuels et les relations sociales.

 Mia madre de Nanni Moretti (Italie/France, Fiction, 2015, 1h42, en sélection officielle au festival de Cannes) est d’abord un drame familial vécu par une quinquagénaire active qui voit à la fois sa mère s’éteindre à l’hôpital, sa fille en crise d’adolescence et des remous dans sa vie sentimentale. Mais ces tumultes d’ordre privé cachent mal l’importance et l’omniprésence du travail : ainsi Margherita, personnage principal du film, artiste engagée et réalisatrice d’un film sur une lutte sociale dans une grande entreprise industrielle, apparaît bien souvent au bord du burn out, stressée par les caprices de la vedette américaine de son film ou culpabilisée par un frère qui sait prendre des distances avec son travail.

1 Continuer la lecture de Le travail envahit notre vie et le cinéma en rend compte

RETOUR SUR L’EDITION 2014 DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE LA ROCHELLE

RETOUR SUR L’ÉDITION 2014 DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE LA ROCHELLE

url

En attendant l’intégrale Visconti, les rétrospectives Louis Feuillade et Musidora, les hommages à Olivier Assayas, Marco Bellochio, Hou Hsiao-Hsen et à la famille Makhmalbaf à compter du 26 juin 2015, un dernier regard à l’édition 2014. Ou le travail du film au carrefour de la peinture et du cinéma par l’entremise de National Gallery de Frederick Wiseman (France, doc, 2014, 2h54).

Continuer la lecture de RETOUR SUR L’EDITION 2014 DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE LA ROCHELLE

Travail et travailleurs dans l’utopie d’Adriano Olivetti

Travail et travailleurs dans l’utopie d’Adriano Olivetti

Mirella Giannini

Ces dernières années, un certain nombre de films ont été réalisés sur Adriano Olivetti (1901-1960), entrepreneur à succès et intellectuel engagé politiquement, une des figures les plus marquantes de l’Italie du XXe siècle.  De jeunes cinéastes comme Andrea De Sica, Michele Fasano, Bernard et Ceretto lui ont consacré des documentaires et, plus récemment, Michele Soavi a réalisé une fiction retransmise sur la chaîne de télévision  RAI1. Ces cinéastes ont dressé le portrait remarquable d’un homme qui avait rêvé de mettre en place un projet entrepreneurial joignant innovation cognitive et véritable harmonie sociale.

Sans titre

                 Adriano Olivetti  (1901-1960)

Continuer la lecture de Travail et travailleurs dans l’utopie d’Adriano Olivetti