Archives de catégorie : Comptes-rendus ouvrages

Croquis de chantier

Croquis de chantier

Gérard Boivin, édité par l’auteur, 2013, 125p.

Il est devenu courant de conserver la mémoire des grands chantiers, généralement dans une logique urbanistique visant à mesurer les effets du chantier sur son environnement ou encore dans l’objectif d’informer les habitants ou les usagers sur son état d’avancement et ses conséquences ; plus rarement, pour mettre en valeur le travail et les savoir-faire des équipes de professionnels intervenant sur le site. Ce travail de conservation de la mémoire des chantiers prend la forme de documentaires, d’expositions de photographies, de publication de cahiers ou d’ouvrages…

Boivin 1

Continuer la lecture de Croquis de chantier

Melons amers, Kirill Golovchenko, Actes sud, 2015 Photographier les sans grade.

Quoi de plus banal que ces marchands de fruits qui installent le temps d’une saison leur étal au bord des routes sous toutes les latitudes ? Quoi de plus exposé au regard des innombrables automobilistes qui sillonnent ces routes et négocient souvent âprement leur achat ? Quoi de plus invisible que ces travailleurs saisonniers qui semblent sans qualification et sans domicile ?

Photo 1

Continuer la lecture de Melons amers, Kirill Golovchenko, Actes sud, 2015 Photographier les sans grade.

LES TRAVAUX ELYSEENS

LES TRAVAUX ELYSEENS

Mathieu Sapin, Le Château. Une année dans les coulisses de l’Elysée, Dargaud, 2015

Après avoir suivi la campagne présidentielle 2012 dans l’équipe du candidat socialiste – Campagne présidentielle. 200 jours dans les pas du candidat François Hollande, Dargaud, 2012 – le BD reporter « embeddedé » Mathieu Sapin s’est attaché aux pas du président normal, sous les dorures élyséennes.

url Continuer la lecture de LES TRAVAUX ELYSEENS

Les ouvriers

ouvrier couverture
LES OUVRIERS. Dans la France des usines et des ateliers. Xavier Vigna, 2014

Voici une bel ouvrage très illustré, écrit par un spécialiste de l’histoire des ouvriers, Xavier Vigna et édité par la jeune et ambitieuse maison d’édition les arènes. Il s’inscrit dans une collection de vulgarisation scientifique, L’histoire entre nos mains dont le principe est le livre objet qui articule dans un même coffret cartonné textes, photographies et documents de toute sorte collés sur les pages ou mis dans des enveloppes. On retrouve ainsi pêlemêle des partitions de chants révolutionnaires, des brochures d’entreprises, des facsimilés de cartes postales, de poésie, de courrier, de livret ouvrier, de carnet, de mémoire… Des disques, des affiches, des tracts, des photographies de famille… Cet ensemble d’images et d’objets facilite l’accès du lecteur à ce monde ouvrier que Xavier Vigna nous présente dans son introduction comme vaste et familier : « … Une socialisation intense, qui se déploie au travail bien sûr mais aussi au sein de la famille, dans les loisirs : car les ouvriers travaillent, rient, s’amusent, se détendent et se marient souvent entre eux »

Continuer la lecture de Les ouvriers

Pose Travail

Pose Travail, Baron Évelyne, Hersant Guy, Le Tirant Dominique, 2013, Snoeck éditions, 280p.

Voici un ouvrage original et élégant mariant livre d’art et essai en sciences sociales, et s’appuyant sur le croisement de trois points de vue :

  • Muséologique. À l’origine du projet, une commande du musée départemental de Seine et Marne, qui souhaite accorder une place importante au travail dans ce musée de société mais aussi accompagner le développement rapide du département en lien avec les cinq chantiers économiques et sociaux mis en œuvre par le Conseil général.

  • Photographique. Pour ce faire, le musée propose une résidence à Guy Hersant, photographe, spécialiste des portraits de groupe en Afrique puis sur le travail en France, notamment d’apprentis marins pour le musée port de Douarnenez ou d’habitants de logements collectifs à Parthenay. En 2011 et en 2012, il a réalisé 100 photographies de groupe dans 100 entreprises du département choisies en fonction de leur diversité et de leur représentativité de l’économie locale. Comme le note Évelyne Baron dans son introduction de l’ouvrage, « Il émane de ces photographies, à la fois une force et un respect du sujet, elles disent beaucoup sans être bavardes » (p. 10).

  • Ethnologique. Dans chacune de ces entreprises, Dominique Le Tirant, ethnologue et psychologue, spécialiste de la représentation des femmes au travail, a réalisé un entretien auprès d’un membre de l’entreprise, souvent un dirigeant, pour brosser son activité et son histoire, et dégager quelques caractéristiques du travail dans cette entreprise. Les entretiens ont fait l’objet d’un texte court témoignant en priorité de l’engagement de chacun au travail : « aspects sensibles relatifs à l’identité, à la transmission, à l’éthique du métier, à la relation au collectif de travail » (p.18).

GH8
Miniature : Cliquer sur l’image pour la voir dans son intégralité.

Continuer la lecture de Pose Travail

Parution : Images du travail, les collections du centre d’histoire du travail de Nantes

Xavier Nerrière, Images du travail, les collections du centre d’histoire du travail de Nantes, Presses Universitaires de Rennes, 2014.

it article

Un bon de souscription est disponible. Consulter le site du CHT de Nantes pour plus d’informations.

« Si François Kollar, Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson, Willy Ronis ou encore, outre-Atlantique, Walker Evans et Lewis Hine ont marqué l’histoire de la photographie sociale, on ne saurait oublier les travailleurs qui s’emparèrent d’un appareil pour fixer sur la pellicule un moment de leur labeur.
Espace dédié à l’archive ouvrière et paysanne, le Centre d’histoire du travail conserve des milliers ces clichés qui lui ont été confiés par des organisation ou des individus. Au-delà de leur origine, de leur statut ou de leur objet, ces photos ont en commun leur rapport avec l’histoire sociale et forment de ce fait un ensemble cohérent. En se répondant les unes les autres, elles nous permettent de reconstituer une partie de notre histoire collective sous la forme d’un imposant roman-photo populaire.
Comment les classes populaires se sont-elles emparées de la  photographie, et donc de leur image ? Se sont-elles laissé influencer par les grands courants de la photographie ? Quels sont les liens qui s’esquissent entre amateurs et professionnels, entre art et profane, entre la forme et le fond ? Ce livre pose les jalons d’une histoire populaire de la photographie qui reste encore à écrire…

Juriste de formation, Xavier Nerrière est animateur-chercheur du Centre d’histoire du travail au sein duquel il a la charge du fonds iconographique. Il est l’auteur de deux ouvrages (Marcel Guihéneuf, Le p’tit Pape de la Navale avec Ronan Viaud en 2000, et Pont-Rousseau en Rezé, Histoire et mémoires d’un quartier et de sa ville avec Christophe Patillon en 2002) et de plusieurs articles. « 

Une Usine dans les champs. Tentative d’histoire exemplaire de l’industrialisation en France durant le dernier tiers du XXe siècle

Stéphane Gatti, coord., 2012, « Une usine dans les champs », Paris, La parole errante, 256p.

Aux confins du Berry, dans un village médiéval très rural et sans aucune tradition industrielle, un ouvrier parisien, Fernand Combes, va installer en 1963, dans le cadre des lois de décentralisation, une société de transformation des métaux, SITRAM, qui va devenir rapidement un leader européen des autocuiseurs et des casseroles en inox, passant des 40 salariés du début à plus de 500 dans les années 1980. Les conditions du succès peuvent être facilement identifiées. D’un côté, une main d’œuvre docile, primo salariée, rendue disponible par la crise de l’agriculture vivrière (y compris les femmes), prête à accepter la rationalisation poussée des tâches et des conditions de travail difficiles. De l’autre la figure centrale et charismatique du patron fondateur, qui va appliquer à la lettre les principes du fordisme : « Meilleurs salaires de la région, primes multiples, primes d’assiduité, pas de syndicats, cadence maximum » (p. 6). Se met alors en place une forte dynamique locale articulant développement économique et accès massif à la consommation de masse, coloré dans ce cas pas la volonté du propriétaire de l’usine de soutien aux activités associatives, en particulier en direction des écoles et des sports.

Continuer la lecture de Une Usine dans les champs. Tentative d’histoire exemplaire de l’industrialisation en France durant le dernier tiers du XXe siècle

Salaire net et monde de brutes. Chroniques ordinaires du travail temporaire

Marnier S., Griffon É, Delcourt, 2013, 160p.
Marnier S., Griffon É, Delcourt, 2013, 160p.

Sébastien Marnier (scénario et couleurs) et Élise Griffon (dessin et scénario) ont co-réalisé cette bande dessinée, d’abord hébergée sous forme d’un blog hébergé par Libération. Elle a été publiée par les éditions Delcourt, face au succès rencontré (plus d’un million de clics) auprès d’un public jeune qui y retrouve son expérience des petits boulots.

Continuer la lecture de Salaire net et monde de brutes. Chroniques ordinaires du travail temporaire

Albums. Des histoires dessinées entre ici et ailleurs : Bande dessinée et immigration 1913-2013

 

album entete2
Albums. Des histoires dessinées entre ici et ailleurs, de Marie V., Ollivier G., dir. Futuropolis, 2013, 190p.

Albums c’est le titre d’une exposition du musée de l’histoire de l’immigration qui se déroule du 16 octobre 2013 au 27 avril 2014. C’est aussi le catalogue de cette exposition dirigé par Vincent Marie et Gilles Ollivier, publié par les éditions Futuropolis. Alors que l’immigration continue à alimenter les débats nationaux, il est bon de rappeler l’histoire étroite et multiforme entre le neuvième art et les mouvements migratoires intenses, structurants et souvent liés au travail, qui se sont accélérés durant les dernières décennies.

Continuer la lecture de Albums. Des histoires dessinées entre ici et ailleurs : Bande dessinée et immigration 1913-2013