Une nouvelle revue qui s’intéresse au travail.

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de la Revue Salariat:

« Salariat est une revue de sciences sociales, fondée à l’initiative de l’Institut Européen du Salariat. Cette revue pluridisciplinaire s’attache à l’étude du salariat entendu comme rapport social, mais aussi comme classe sociale et comme ensemble institutionnel. Elle a ainsi vocation à publier des travaux portant sur le travail, l’emploi, la protection sociale, le syndicalisme ou les groupes sociaux en lien avec la question salariale.

La revue publie des textes fondés sur des approches empiriques aussi bien que théoriques. Elle entend également participer au dialogue entre les sciences sociales et des acteurs et actrices non académiques.« 

L’équipe éditoriale de la revue Images du Travail, Travail des Images a noté avec beaucoup de satisfaction, son intérêt pour les images, notamment dans le cadre de la rubrique Arrêts sur images qui propose pour ce premier numéro un article s’intitulant : « Aux masques citoyennes ! Mélange des genres productifs en régime d’« exception » » rédigé par Fanny Gallot, Giulia Mensitieri, Eve Meuret-Campfort et Maud Simonet.

Cet article part d’une photo de l’étiquette d’un masque en tissu, prise pendant le premier confinement lié à la pandémie du Covid-19. Sur ce petit bout de tissu apparaissent plusieurs d’acteurs qui figurent rarement côte à côte : un hôpital public, une entreprise de textile et un collectif de bénévoles.

« La production de masques au cours du premier confinement du printemps 2020 a donc suscité le développement en quelques semaines d’un régime productif « d’exception » caractérisé par un brouillage des frontières entre secteurs (public, associatif, privé lucratif) et entre formes de travail (rémunéré, non-rémunéré, libre ou contraint) ». Ce mélange des genres inaugure-t-il une nouveau modèle productif?

Jean-Paul Géhin

/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.