Un documentaire sur le travail d’une peintre

Dans le cadre du cycle Filmer l’intime des Mardis Cinéma, le mardi 13 décembre à 17h, à l’Auditorium de l’Humathèque Condorcet (Espace Françoise Héritier), le  documentaire Marjatta l’Éblouie de Corinne Fortier (2017 – 52 min) sera projeté.

Ce documentaire de création fait de peinture et de couleurs dessine le portrait intimiste d’une femme artiste, Marjatta Taburet, peintre et céramiste d’origine finlandaise devenue une référence « bretonne » dans le patrimoine artistique local. Marjatta a suivi les traces de femmes artistes finlandaises pionnières à l’époque comme Helene Schjerfbeck. Elle explore les sources inconscientes de sa création, sa compatibilité avec sa propre maternité, et reconstruit par bribes l’histoire même de son origine. Elle formera, avec son mari, Jean-Claude Taburet, céramiste ayant également travaillé pour la faïencerie Henriot à Quimper, un couple d’artistes ayant réussi, ce qui est exceptionnel dans l’histoire de l’art, à collaborer tout en développant leur propre style. Après ce portrait filmique, Marjatta ressaisira à sa manière le miroir qui lui a été tendu, pour peindre son premier autoportrait à 85 ans, « avant de devenir vieille ».

La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice Corinne Fortier, anthropologue, chargée de recherche au Laboratoire d’Anthropologie Sociale (CNRS-EHESS) et Jacques Lombard (réalisateur et anthropologue, membre du conseil scientifique de ITTI). Il se conclura par un verre de l’amitié.

La présentation de la séance et le programme sont en ligne.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.