Archives par mot-clé : Nantes

Départ d’usines 1970-1990 : les photo reporters nantais nantais racontent

A Nantes une belle exposition photo qui allie photojournalisme, histoire industrielle et mémoire ouvrière.

DU MARDI 27 SEPTEMBRE AU SAMEDI 19 NOVEMBRE 2022
OUVERT DU MARDI AU SAMEDI DE 12H À 18H30

GRATUIT

Nantes, à partir des années 1970 et 1980 : crises pétrolières, internationalisation des groupes industriels, fermetures d’usines, luttes sociales mémorables comme celles incarnées par “les filles de Chantelle” ou “les gars de la navale”… En deux décennies, l’identité maritime et industrielle de Nantes se dilue dans le paysage et la ville s’engage dans une métamorphose tertiaire et culturelle.

Une profession, celle des photojournalistes, a enregistré ces mutations. Pour la presse locale ou nationale, ils ont pris des photos sur le vif, traitées dans l’urgence. Patiemment, méthodiquement, ces témoins du quotidien ont documenté le départ des entreprises du centre-ville et ses conséquences. Leurs images font revivre cette page emblématique de l’histoire locale, constitutive d’un patrimoine appartenant à tous, anciens Nantais comme nouveaux arrivants.

Organisée principalement autour du travail d’Hélène Cayeux (AFP, Ouest-France), de Jean-Noël Thoinnet, de Jacky Péault (Presse Océan) et de Gilles Luneau (Gamma), l’exposition présente près de deux cents photographies mêlant des originaux d’époque, des reproductions contemporaines réalisées à partir de numérisations, des grands formats, ainsi que la fabrication d’une photo de presse.

 

AUTOUR DE L’EXPOSITION
VERNISSAGE : 6 octobre à 18h30
VISITES GUIDÉES : tous les samedis à 15h
MÉMOIRE D’UN QUARTIER OUVRIER, LES BATIGNOLLES : 8 octobre à 18h
CINÉ-DÉBATS AU CINÉMATOGRAPHE : 19 octobre et 20 octobre à 20h30
ATELIERS ENFANTS : 26 et 27 octobre de 14h30 à 17h
ÉCOUTE DE PODCASTS : 10 novembre à 18h30
TABLE RONDE : 17 novembre à 18h30

Exposition en partenariat avec LA RUE DE LA GRUE NOIRE et avec le soutien du Centre d’histoire du travail (CHT), présentée dans le cadre de la Quinzaine Photographique Nantaise (QPN, du 21 octobre au 19 novembre). LA RUE DE LA GRUE NOIRE est une série d’événements autour de la photo et du patrimoine industriel nantais, produits par l’association Nantes en noir et blanc.

festival-qpn.com
nantesennoiretblanc.org
cht-nantes.org

Cet été à nantes, La mémoire ouvrière est à l’honneur

Sur les quais de Nantes, les photos s’affichent en grand format (jusqu’à 20 m2). Elles racontent le passé industriel de Nantes avec ce projet de la rue de la grue noire dans le Bas-Chantenay.  Ce projet audiovisuel de valorisation du passé industriel et ouvrier de Nantes a été initié par l’association Nantes en noir et blanc, dont un des fondateurs est Xavier Nerrière, un ami de la revue ITTI.

La rue de la grue noire s’adresse à la fois aux Nantais de longue date sensibles à la mémoire ouvrière, aux nouveaux habitants souhaitant découvrir l’histoire locale et à tous les amoureux de photographie. 

Tout démarre avec une exposition de photos grands formats installées à l’aplomb des quais et visibles depuis la Loire. En tout, une vingtaine de reproductions signées Hélène Cayeux, Victor Girard, Jean-Noël Thoinnet… composent une évocation de l’activité industrielle et portuaire de la ville et permettent une approche du Bas-Chantenay dans ce qu’il a de particulier : son accès à l’eau et les industries qui l’entourent. 

Cette première exposition est accompagnée des récits de l’auteur et metteur en scène Hervé Guilloteau.  Il s’agit de fictions sociales qui constituent un ensemble sonore de quatorze podcasts réalisés par le musicien Federico Pellegrini. Les photos sont accrochées le long des quais entre la gare maritime et la Little Atlantique Brewery. Leurs légendes sont à découvrir sur les bateaux des lignes Navibus 1 et 2. 

En scannant les flash codes situés aux embarcadères et sur les Navibus, les passagers pourront écouter les podcasts. Ou encore directement sur le site internet de la rue de la grue noire. https://nantesennoiretblanc.org/podcasts/ 

Au contact de la machine Le regard d’Hélène Cayeux (archives)

Au cours des années 1970-1990, Hélène Cayeux, journaliste de Ouest-France, a immortalisé des dizaines d’ouvriers et ouvrières de la région nantaise en les photographiant sur leur lieu de travail. Ses portraits sensibles interrogent le lien qu’ils entretiennent avec leur outil de travail.

Cette exposition, réalisée par le Centre d’histoire du travail, annonce la publication d’un ouvrage, en novembre 2017, Le peuple d’Hélène Cayeux (titre provisoire).

Photographie

Continuer la lecture de Au contact de la machine Le regard d’Hélène Cayeux (archives)